Immobilier: l’État veut connaître l’évolution des loyers

Le gouvernement a de la suite dans les idées. Depuis l’arrivée d’Emmanuel Macron à l’Élysée en 2017, il veut disposer d’une base publique pour savoir comment évoluent les loyers: s’ils augmentent, à quel rythme et dans quelle proportion. Il existe bien un observatoire des loyers, Clameur, qui communique régulièrement depuis vingt ans. Mais il est contrôlé par des acteurs privés comme l’Unis (Union des syndicats de l’immobilier), Foncia et Century 21. Du coup, il peut être suspecté par les pouvoirs publics de présenter les chiffres d’une façon qui les arrange. Par exemple, en minorant les hausses de loyers