Addoha: Le résultat net chute de 36% à fin juin 2018

Voici les principaux indicateurs du groupe Addoha à fin juin 2018 :

Source: LeBoursier. Données: Addoha

Selon la communication financière du groupe, la baisse du chiffre d’affaires émane du décalage dans le rythme de réalisation de ces projets suite à leur restructuration, conjugué au contexte sectoriel difficile.

Il convient de rappeler qu’Addoha avait émis un profit warning, le 2 septembre 2018, anticipant une baisse du chiffre d’affaires de 15%.

Le groupe souligne que le secteur de l’immobilier et de la construction traverse une conjoncture difficile qui se traduit par une baisse de la demande en logements et une pression sur les prix liée à l’intensification de la concurrence. Pour autant, les fondamentaux du secteur de l’habitat au Maroc demeurent solides eu égard au déficit structurel en logements et l’urbanisation accrue.

Le groupe souligne également que les fondamentaux d’Addoha restent solides. Durant la première moitié de l’année 2018, le niveau d’endettement est resté maîtrisé autour de 6,1 MMDH, le niveau du gearing est demeuré stable à 32,6% et le cash flow d’exploitation s’est établi à 507 MDH.

La solvabilité est d’ailleurs la priorité du groupe. Le groupe a lancé son nouveau plan de génération de cash, baptisé “Priorité au cash 2020 ou PAC 2020”, s’inscrivant dans la continuité du Plan Génération Cash, arrivé à terme fin 2017.

“La mise en œuvre opérationnelle de PAC 2020 permettra de maintenir un niveau de cash-flows opérationnels largement positif, totalisant près de 5,6 MMDH sur la période”, avait souligné Anas Sefrioui, PDG de la société, dans un communiqué de presse.

Addoha mise sur le moyen standing et sur l’international

Le groupe indique qu’il accélère le développement du segment moyen standing à travers sa marque Coralia.

Au premier semestre de l’année en cours, le chiffre d’affaires sur le moyen standing s’établit à 360 MDH, soit 14% du chiffre d’affaires global.

Pendant cette période, le groupe a concrétisé les premières livraisons en Côtes-d’Ivoire sur les projets Cité des Orchidées et Lagoona City.

Le groupe compte, en effet sur un autre relais de croissance, celui du développement à l’international. Comme l’avait évoqué Anas Berrada, Directeur général du groupe Addoha, dans un précédent article de leboursier.ma, les ventes du groupe Addoha en Côte d’Ivoire avoisinent les 100 ventes de logements sociaux par mois: “Nous pensons que pour un nouvel entrant dans le pays, c’est un niveau important”, avait-il déclaré.

Medias24