CIMENTS DU MAROC : DES RÉSULTATS IMPACTÉS PAR LA CONJONCTURE

Réuni sous la présidence de Mohamed Chaïbi, le Conseil d’Administration de Ciments du Maroc, a arrêté les comptes relatifs au premier semestre de l’exercice 2018.

Dans un contexte global relativement morose, les ventes de ciment en volume de Ciments du Maroc et de sa filiale Indusaha sont en recul de 2,6% comparativement au premier semestre 2017. En cause, la consommation nationale de ciment a enregistré une baisse de 2,9%.

ciments du Maroc

Le chiffre d’affaires opérationnel s’établit en conséquence à 1.944 MDH affichant une baisse de 4,2% par rapport au premier semestre 2017.

L’excédent brut d’exploitation progresse par rapport à la période précédente à 1.015 MDH.  Le résultat net est en baisse de 5%. Aussi est-il à signaler que Ciments du Maroc a reçu un avis de contrôle fiscal. La capacité d’autofinancement ressort en progression de 4,4% pour s’établir à 781 MDH.

A l’occasion de la tenue du Conseil, le management s’est dit satisfait de l’état d’avancement du centre de broyage de Nador.

EcoActu