COLORADO. JACKPOT EN ARABIE SAOUDITE !

Le fabricant marocain de peintures a décroché un nouveau contrat à l’international et aspire à améliorer sensiblement ses performances durant le reste de l’année.

Banco pour Colorado en Arabie Saoudite. Le spécialiste marocain de la peinture y a en effet décroché un joli marché. Il s’agit, concrètement, d’un projet écologique lancé en octobre 2016 et basé à Riyad. Ce complexe commercial, résidentiel et hôtelier s’étend sur une superficie de 21.666 m². De plus, il constitue l’une des plus grandes opérations immobilières jamais réalisées dans le pays. «L’obtention de ce projet s’inscrit dans une politique générale de quête des marchés à l’export lancée en 2007», nous affirme le directeur général de Colorado, Abed Chagar. Le groupe ne laisse pas filtrer davantage de détails sur les délais de livraison du projet ou encore sur le montant du contrat scellé. Néanmoins, il est clair que ce marché étpffe davantage le réseau bien garni de l’opérateur. Aujourd’hui, en effet, Colorado opère dans plus de 20 pays à l’international. Sa politique est de recruter dans chaque pays un partenaire capable de représenter la marque et de la promouvoir auprès du corps du BTP. «Colorado s’est introduit sur le marché saoudien depuis 2015 à travers un partenariat réalisé avec un des opérateurs importants de la promotion immobilière sur place», souligne Chagar. Cette consécration vient couronner le travail de R&D adopté par les laboratoires de Colorado en collaboration étroite avec la direction marketing du groupe et une politique commerciale mise en place par les équipes de prescription de Colorado KSA.

Conjoncture
Rappelons que Colorado a publié un profit warning pour ses résultats du premier semestre 2018 dans lequel il affirme que «tout en restant excédentaire», le résultat du premier semestre 2018 devrait s’inscrire en baisse «significative» par rapport au 1er semestre 2017. Plusieurs facteurs conjoncturels expliquent cette situation, selon l’entreprise cotée à la Bourse de Casablanca. Il s’agit tout d’abord de la prolongation de la saison pluviale qui a concerné tous les mois du premier semestre 2018, impactant négativement les ventes de la peinture en général et deuxièmement une augmentation importante des prix des principales matières premières engendrant une baisse de la marge brute de la société.

Diversification
Ainsi, et afin de réduire les effets de cette conjoncture, Colorado dit mettre en œuvre un plan d’actions renforçant davantage la poursuite des efforts de réduction des coûts ainsi qu’une stratégie commerciale offensive et ciblée. «Malgré la conjoncture défavorable, nous restons optimistes et nous ambitionnons d’améliorer sensiblement nos réalisations d’ici la fin de l’année», affirme le directeur général de Colorado. Depuis une décennie, Colorado a adopté une politique de diversification des gammes de produits, via le lancement de la gamme carrosserie automobile et la gamme industrielle. «Même dans la gamme bâtiment, nous avons élargi le segment des peintures fonctionnelles dites de solutions. En fait, cette diversification nous permet aujourd’hui de suivre et de prévoir parfois les changements dans notre marché de la peinture», explique le DG. En tout cas, Colorado met les bouchées doubles afin d’améliorer sensiblement ses réalisations d’ici la fin de l’année et reste donc dans la continuité de ses réalisations de l’année 2017, en affichant un chiffre d’affaires en hausse de 2,9% sur un an à près de 547,17 MDH et un résultat net de 48 MDH en appréciation de 6,4%.

Showrooms : la force de Colorado

Colorado possède 9 showrooms à travers le royaume. En moyenne, chaque année connait l’ouverture d’un nouveau showroom. Le buts du fabricant et distributeur de peintures marocain sont multiples. Pour ce dernier le Show Room est un lieu d’exposition des produits accessibles aux clients finaux qui y reçoivent conseil et aide dans le choix des peintures à appliquer. Une mise en relation avec les peintres applicateurs est aussi possible grâce à la base de données des peintres formés par Colorado. C’est un lieu de formation des peintres. Dans chaque showroom, il y a un centre de formation qui forme chaque semaine 5 à 6 peintres. Le showroom est aussi un lieu de rencontre avec les architectes de la région. C’est un lieu de stockage des produits décoratifs destinés à la vente aux clients en compte de la région; le but étant de garantir plus de rapidité dans la livraison des produits en question pour les clients en compte même avec de petites quantités.