L’immobilier ancien toujours en pleine forme

Les taux de crédit sont attractifs, mais le pouvoir d’achat des ménages se réduit en raison de la hausse des prix.

Après une année 2017 exceptionnelle, le marché immobilier reste florissant. Le nombre de ventes conclues au premier semestre a progressé dans la plupart des grands réseaux immobiliers. La Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) constate une progression de son activité de 3,4 %, Guy Hoquet de 4,2 % et Century 21 de 0,3 %. De bonnes performances puisque 2017 était une année record: