Nice : un marché immobilier au beau fixe

Les prix de l’immobilier restent sages sauf dans les secteurs les plus prisés de « Nissa la bella » et le climat porteur réduit les délais de vente.

«  Le volume de transactions est là, mais il n’y a pas de folie sur les prix.  » C’est ainsi que Jacques Agid, président du Fichier Amepi des Alpes-Maritimes, décrit la photographie actuelle du marché immobilier ancien. Dans la baie des Anges, l’activité reste donc au beau fixe. «  Amorcé l’an passé, ce dynamisme ne faiblit pas  », indique Moïse Vergeot, directeur d’Immobilière GTI Orpi. «  Cette partie de l’année déjà écoulée est le “copié-collé” de 2017, qui avait déjà été un bon cru  », ajoute Florent Cocino, directeur de l’agence Stéphane Plaza Immobilier Nice Ouest