Habitations durables : Benguerir au centre du monde

La 1ère édition du « Solar Decathlon Africa » a été lancée, ce vendredi à Benguerir, avec la participation de 20 équipes représentant 40 universités pluridisciplinaires provenant des différents continents dans l’objectif de concevoir et construire, durant la période d’un an et demi, des habitations durables à haute performance énergétiques et écologiques adaptées au continent africain et utilisant l’énergie solaire comme unique source d’énergie.

Les 20 équipes participantes ont présenté à cette occasion leurs projets consistant en la construction, le développement de maisons durables et de maisons solaires adaptés au contexte africain.

« Ces teams, qui auront pour défi de construire la meilleure maison solaire d’ici septembre 2019, et qui recevront 50 000 dollars chacune, doivent prendre en considération plusieurs aspects lors de la construction de ces habitations: l’innovation, l’utilisation de matériaux locaux, le bilan énergétique et le confort de vie entre autres », a indiqué le directeur général de l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN), Badr Ikken.

« Le Solar Decathlon Africa, qui connait la participation de 1 000 étudiants, va permettre de développer les nouvelles maisons de demain », a-t-il insisté.

La compétition sera clôturée par un grand évènement durant lequel les maisons seront évaluées par un jury international pendant que le village solaire sera présenté au grand public pendant un mois, a-t-il fait savoir.

Le gouverneur de la province des Rhmana, Aziz Bouignane, a fait observer pour sa part, que le choix de la ville de Benguerir pour abriter ce grand événement n’est pas fortuit étant donné qu’elle constitue la première ville verte au Maroc et un hub de savoir et de créativité grâce à l’Université Mohammed VI et le centre IRESEN.

Et de faire savoir que cette initiative permet aux étudiants universitaires de tous les continents de vivre et acquérir une expérience pratique et un savoir-faire dans le domaine de la construction durable, de l’efficacité énergétique et de l’intégration des énergies renouvelables dans le bâtiment et d’en proposer les modèles de villes durables de demain.

Le lancement officiel de la 1ère édition du « Solar Decathlon Africa » a été donné en présence du fondateur de cette initiative et président du jury, Richard King, qui a relevé que l’habitation résiliente est une nécessité et non une option, passant en revue l’histoire de cette compétition internationale, qui lance sa première édition africaine au Maroc.

Cette compétition estudiantine internationale des « bâtiments verts » est organisée par l’IRESEN, l’Université Mohammed VI polytechnique, sous la tutelle du ministère de l’énergie, des mines et du développement durable, et avec le support du Département américain de l’énergie (US-DOE).

Le « Solar Decathlon » a été créé il y a plus de 10 ans aux Etats-Unis par le département de l’énergie qui est partenaire de cette initiative.