Lancement à Rabat d’ateliers de réflexion pour la redynamisation du secteur de l’Habitat

Des ateliers de réflexion pour la redynamisation du secteur de l’Habitat, organisés en prévision de la tenue de la 2ème session du Conseil national de l’Habitat (CNH), ont été lancés, mercredi à Rabat, à l’initiative du ministère de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville.

Ces neuf ateliers de réflexion et de concertation, tenus du 2 au 10 courant, seront axés sur les thématiques liées aux principaux chantiers de réforme initiés par le ministère de tutelle et portant sur la question de l’abordabilité en terme de logements et la recherche d’une meilleure rentabilité sociale, la résorption et la prévention de l’habitat insalubre, la stimulation du secteur locatif, la prise en compte des aspects qualitatifs et de durabilité ainsi que l’intégration des notions de mixité sociale et le respect de l’équité spatiale, y compris entre l’urbain et le rural ainsi que l’encadrement juridique du secteur.

S’exprimant à cette occasion, le ministre de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, Abdelahad Fassi Fihri, a indiqué que ces ateliers constituent une occasion de promouvoir le concept de logements abordables, d’encourager la mise en place de nouveaux produits d’habitat en adéquation avec les différents types de demandes, de promouvoir les formes d’habitat participative et solidaire et de créer les conditions adaptées pour une relance effective du locatif résidentiel, ainsi que de renforcer le tissu des entreprises de promotion immobilière en vue de professionnaliser davantage l’acte de bâtir et les métiers de la ville, entre autres.

Ils se veulent également une opportunité de formuler des recommandations et des suggestions et d’élaborer une feuille de route en vue de promouvoir le secteur et de donner un nouveau souffle au marché immobilier en corrélation avec les besoins et les attentes des ménages en termes de qualité et de confort de vie en impliquant tous les acteurs relevant des secteurs public et privé, a-t-il ajouté.

“La tenue de ces ateliers sera l’occasion d’élargir le débat autour de solutions et dispositions de redéfinition des démarches opérationnelles menées jusqu’à nos jours en matière de lutte contre l’habitat insalubre, de prévention et d’éradication et ce, dans le cadre d’une politique qui se veut sociale dans sa finalité, efficace et opérationnelle dans sa mise en œuvre”, a noté le ministre.

Sur ce même registre, la secrétaire d’État chargée de l’Habitat, Fatna El Khiyel a précisé que ces ateliers s*s’assignent pour objectifs de partager le diagnostic du secteur de l’habitat, de débattre des contraintes et défis actuels et futurs qui pèsent sur ce secteur, dans l’optique de définir des orientations ou des résolutions majeures et de formuler des recommandations opérationnelles à mettre en œuvre pour honorer les engagements pris dans le cadre du programme gouvernemental et de satisfaire les aspirations des opérateurs du secteur ainsi que les attentes des citoyens.

“Le but étant de parvenir à une nouvelle politique de logement qui renforce l’attractivité et la concurrence du secteur, tout en garantissant la qualité, la durabilité et l’accès équitable de tous les citoyens aux services publics, que ce soit en milieu rural ou urbain”, a-t-elle relevé.

Mme Khiyel a, également, souligné que ces ateliers thématiques permettront de faire ressortir des idées novatrices pour le développement de mécanismes à même de réussir les défis majeurs de l’habitat, notant que les débats sont appelés à intégrer les mesures permettant d’impulser une nouvelle dynamique au secteur, à travers la redynamisation des différentes actions engagées et d’amorcer des pistes de réflexion susceptibles de développer une nouvelle approche favorisant davantage de qualité dans la production de logements, entre autres.

(MAP)