Immobilier: Un plan de relance pour repositionner la CGI

Bilan mitigé pour la Compagnie générale immobilière (CGI) en 2017. Le bras immobilier de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) creuse son déficit à 1,18 milliard de dirhams contre -286 millions en 2016. «La baisse du résultat net part du groupe est due principalement au recul significatif du résultat net de la CGI et de Dyar Al Mansour», explique le groupe dans un communiqué. Son résultat net social a connu une baisse significative en 2017, atteignant -1,4 milliard de dirhams, résultant de la réévaluation d’actifs touchés par le ralentissement de l’immobilier dans certaines régions. Le chiffre d’affaires consolidé s’élève, quant à lui, à près de 2,6 milliards de dirhams, en augmentation de 27% par rapport à 2016, dont 43% réalisés par les filiales, principalement Al Manar et Dyar Al Mansour. «Le chiffre d’affaires social a connu une hausse significative, s’établissant à 1,5 milliard de dirhams, en progression de 54% comparativement à 2016, résultant principalement de nouvelles livraisons de projets sur Casablanca et Rabat. L’exercice est également marqué par la dynamisation du déstockage sur certains programmes», indique la CGI.

L’entreprise s’attèlera cette année à la mise en place d’un plan de relance intégré en cohérence avec la stratégie de la CDG. Ce plan vise la restructuration du bilan en vue de renforcer les fondamentaux financiers, la transformation opérationnelle devant aboutir à l’amélioration de la performance ainsi que la définition d’un plan de développement permettant un repositionnement distinctif et innovant sur le marché de l’immobilier, explique l’entreprise.

lematin.ma