Ciment : Anas Sefrioui lorgne la Tunisie

Omnium des industries et de la promotion, qui porte des activités d’Anas Sefrioui, dans le ciment notamment, fait partie des 5 candidats ayant déposé une offre pour le rachat des participations de l’Etat tunisien (50,52%) dans le cimentier Carthage Cement, coté à la Bourse de Tunis, apprend-on de source médiatique (Boursenews).

Pour rappel, Carthage Cement a été confisqué par l’Etat tunisien à Belhassen Trabelsi, frère de Leïla Trabelsi, épouse de l’ex-président Zine el-Abidine Ben Ali au lendemain de la Révolution de 2011.

L’Etat tunisien possède la cimenterie à travers le holding publique Al Karama.

infomediaire.net